Navigation Menu+

La fête de la musique

La fête de la musique est un évènement populaire gratuit organisé partout dans le monde pour réunir amateurs et professionnels de musique. La plupart du temps, elle a lieu au début de l’été, plus précisément le soir du 21 juin et ne prend fin qu’au petit matin.

L’histoire de la fête de la musique en France

fete-de-la-musique.jpg

En France, la fête de la musique est une des grandes manifestations qui se passent à Paris et tous les concerts y sont gratuits. Son origine date de l’année 1976 mais n’était réalisable qu’à partir de 1982 en France par le musicien  américain Joel Cohen. Au cours de cette fête de la musique,  quelques soient les styles musicaux ou leur origine, ils sont tous à l’honneur le jour du solstice d’été. C’est une fête donc où tout le monde a sa place avec différents programmes gratuits et accessibles à tous.
En effet, comme c’est une fête populaire spontanée et gratuite, la fête de la musique invite voyage, rencontres et  échanges  entre différentes cultures. C’est une fête laïque très critiquée qui révèle des dysfonctionnements de la société culturelle car les musiciens veulent plus d’une nuit dans l’année pour faire cette fête alors qu’elle fait beaucoup de bruits qui ne sont pas adaptés aux personnes âgées, malades ou les élèves.  Même s’il s’agit d’une fête d’origine européenne, la fête de la musique s‘est développée rapidement dans presque 120 pays dans le monde.

La fête de la musique ailleurs dans le monde

musique.jpg

La fête de la musique est répandue dans plus de 340 villes dans le monde et devenue un phénomène de société. Dans les pays du Nord, où il y a une journée pendant laquelle le soleil ne se couche jamais, les arts sont célébrés sous différentes formes incluant la musique dont la fête la plus célèbre est « Les nuits blanches à Saint Petersbourg ». Mais cette fête de la musique ne s’est développée que vers l’an 2000 aux Etas-Unis, en Colombie et en Suède.